Vendez un Engin nautique de première main

Première étape importante, déterminez le prix de votre engin nautique de première main, en vous référant aux prix réellement constatés sur le marché, ainsi qu'aux petites annonces proposant des biens comparables au vôtre sur 1000motors.com, qu'il s'agisse d'un bateau à moteur ou d'un voilier de première main.

Redonnez de l'éclat à votre bateau de première main

Un nettoyage général du navire s'impose avant de le présenter à votre acheteur potentiel.

  • moteur : vidange et niveau des liquides.
  • voiles : brossage en appliquant un produit détachant.
  • bois : ponçage avant de recouvrir d’un vernis bi-composant.
  • fonds : dégraissage
  • réservoirs : désinfection des cuves
  • teck : brossage, puis application pendant 30 mn d’un rénovateur.
  • hublots : ponçage à l'aide d'un papier de verre extra-fin, puis application d'une pâte spéciale plexiglas.
  • inox : utilisation d'un détachant spécial inox avant de rincer abondamment.

Bien rédiger votre annonce

Mettez toutes les chances de votre côté en rédigeant au mieux votre annonce sur 1000motors.com, en précisant :

  • vos coordonnées : nom - téléphone - email
  • type, nom, tonnage, date de construction du bateau
  • dimensions
  • caractéristiques moteur 
  • état
  • prix
  • équipements
  • plusieurs photos
  • localisation du bien/port d’attache

Formalités et démarches

1000motors.com vous détaille ici les démarches administratives incombant au vendeur d'un engin nautique de première main.

- rédiger l’acte de vente en deux exemplaires, dont un pour l'acquéreur, mentionnant l’état civil de ce dernier et du vendeur, le montant de la transaction et la fiche d’identité du navire.
- informer l’administration de la vente. Dans le cas contraire, il resterait redevable du paiement du droit annuel de navigation.
- transmettre aux douanes du port d'attache, sous 30 jours, le dossier comprenant : l’original de l’acte de vente, la fiche plaisance "eaux intérieures" ou "eaux maritimes" selon le type de  bateau, l'acte de francisation du navire, une photocopie de la carte d’identité, une photo, un RIB et un justificatif de domicile de l'acquéreur.