Vendez un engin de travaux publics de première main

Pour réussir au mieux la vente de votre engin de travaux publics de première main, 1000motors.com vous livre quelques recommandations utiles.

Fixez votre prix

Première étape, déterminez votre prix de vente en vous basant sur les prix constatés sur le marché. D'autre part, vous pourrez consulter sur 1000motors.com les annonces proposant ce même type de matériels.

Redonnez du lustre à votre engin de travaux publics 

Donnez à votre engin de travaux publics de première main un nouvel éclat, afin d'offrir à votre acheteur potentiel une bonne première impression. Cela commence bien entendu par un nettoyage en règle, si possible à haute pression. Attention, ce type de nettoyage reste à exclure pour certains matériels. En cas de doute, consultez votre notice utilisateur ou les services du constructeur.

Nettoyez également la cabine, et veillez au bon fonctionnement des commandes et de la climatisation. Vérifiez par ailleurs l'ensemble des niveaux de liquides et, pour les matériels chaussés de pneumatiques, investir dans un nouveau train de pneus sera peut-être nécessaire pour favoriser la vente de votre engin.

Rédigez votre Petite Annonce

Bien rédiger votre annonce sur 1000motors.com est un gage important de réussite de votre transaction. Indiquez clairement :

  • vos coordonnées : nom - téléphone - email
  • catégorie d'engin (engin d'extraction, de finition, de réglage, de manutention ou de compactage)
  • type d'engin (pelle, gravillonneur, niveleuse, chariot-élévateur ou encore compacteur)
  • marque, modèle, puissance, année
  • options et outils montés sur l'engin
  • type de boîte de vitesse
  • nombre de rapports avant et arrière
  • état
  • prix
  • localisation du bien
  • plusieurs photos (les annonces avec photos sont 40 fois plus consultées)

Règlement et documents

Pour éviter toute déconvenue et assurer la sécurité de votre transaction, 1000motors.com vous conseille de demander à votre acheteur un paiement par chèque de banque.

Vous devrez quant à vous lui remettre la carte grise pour tout véhicule immatriculé, ainsi que le certificat de vente et le certificat de situation.

De plus, vous lui transmettrez les documents relatifs au niveau de pression acoustique de votre engin de TP de première main, ainsi que la Déclaration CE de conformité ou, pour les matériels soumis à autorisation française, l'Attestation de conformité.

Si votre engin est soumis aux Vérifications périodiques régulières, prévues par la réglementation française pour certains équipements (appareils de levage et engins de chantiers notamment), transmettez à votre acheteur le Registre de sécurité où celles-ci sont consignées.

Le livret d'utilisation sera enfin indispensable pour permettre à votre acheteur et à ses conducteurs de se familiariser avec l'engin et ses équipements.